Evenements EXPOSITIONS

Deux expositions photographiques pendant le festival…
Le cinéma qui écrit
Réalisation : Antonio Maraldi

Centro Cinema Città di Cesena  
Région Émilie-Romagne

Municipalité de Cesena,
Département de la culture et de la promotion du territoire

Le fait d’écrire n’est généralement pas très cinématographique (il existe évidemment des exceptions), justement à cause de son caractère statique. Pour écrire, on doit s’arrêter, éventuellement s’asseoir et ne pas être dérangé. Malgré cela, le cinéma, ou plutôt les films, nous montrent parfois des protagonistes ou des seconds rôles occupés à écrire, à utiliser des stylos, des crayons, des machines à écrire et - pour les habitués de notre époque - des ordinateurs ou des téléphones portables.

Cette exposition, organisée avec les photos des archives du Centro Cinema Città di Cesena, cherche à mettre en évidence les situations les plus diverses où l’on écrit au cinéma, dans une galerie d’œuvres allant de la fin des années 1950 à aujourd’hui, représentant différentes époques (on y voit aussi une plume). En outre, toujours à propos de l’écriture, elle tente de rendre compte d’une situation qui se produit habituellement sur les plateaux, entre deux claps.

Car derrière la caméra on écrit beaucoup. Les réalisateurs ou les assistants ne cessent jamais de corriger ou d’ajuster leur scénario, car un imprévu, petit ou grand, se cache toujours dans un coin et il peut toujours arriver qu’ils changent d’avis.

 

Avec cette nouvelle exposition photographique, j’ai voulu rendre un hommage visuel à l’univers féminin, dans la conjugaison spécifique ″femme et actrice Italienne″.

Il s’agit d’un galerie de 40 portraits que j’ai réalisés ces dernières années. Ces portraits, consacrés au gotha féminin du cinéma italien contemporain, reflètent en quelque sorte les protagonistes de nos meilleures productions cinémato-graphiques. Ces images, qui laissent toujours apparaître une douce féminité teintée de nuances glamour ou de classe innée, voire de regards séduisants d’un autre âge, placent systématiquement au centre la femme et l’actrice d’une manière quasi indissociable.

Ce sont ces sensations qui m’ont inspiré le titre Donna@Attrice, afin de souligner le caractère inéluctable de la féminité que chacune d’elles exprime, en tant que femme de notre époque et en tant qu’actrice interprète du quotidien. En d’autres termes, je crois que dans mes clichés les héroïnes de cette exposition expriment l’essence de ce qu’est une actrice à travers ce qui fait d’elles une femme… et vice versa.


Adolfo Franzò

 

DONNA@ATTRICE

Exposition personnelle d’Adolfo Franzò

 

Ces deux expositions seront visibles à l'Hôtel de Ville de Villerupt pendant toute la durée du festival.